Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 17:22

Ni grand ouest ni pays de la Loire , ni Sarkozy !

Bretagne libre, unie et socialiste !





La Gauche Indépendantiste Bretonne (Emgann) prend note des prises de positions des uns et des autres suite aux déclarations du président français à propos de l'unité territoriale de la Bretagne. Il est évident que le fait qu'un président de la république française reconnaisse la prégnance de la question de la partition du territoire breton est une victoire pour tous ceux et celles qui luttent et sabotent la propagande colonialiste des pays de la Loire.

Nous nous réjouissons de l'engouement soudain de certains en faveur de l'unité de la Bretagne, mais cela ne doit pas cacher la véritable problématique liée à la revendication de l'unité territoriale de la Bretagne que pourraient masquer les propos des acteurs du bal des hypocrites.

-Nous souhaiterions ainsi rappeler que la droite d'hier (RPR) ou d'aujourd'hui (UMP) a toujours combattu les partisans de l'unité de la Bretagne. De plus la politique autoritaire de l'UMP en matière de casse des services publics, de l'emploi, du service de santé est là pour rappeler de manière concrète que l'UMP ne veut pas d'une Bretagne politique capable de mettre en œuvre les outils de son développement social et économique.

-Le Parti Socialiste n'échappe pas à ces contradictions. Puisque c'est ce parti qui gère la région Pays de la Loire qui contribue chaque jour à gommer l'identité bretonne du pays Nantais. Nous ne pouvons oublier les prises de position ultra-jacobines de certains de ses élus ou courants ou alliés (Joel Batteux maire de Saint Nazaire, François Autain sénateur de Loire Atlantique, Richard Ferrand de la fédération du finistère, ce qui reste du parti prétendument communiste et des avatars chevènementistes...). De plus la déclaration du président du conseil général de Loire-Atlantique soit disant grand défenseur de l'unité territoriale en faveur d'un petit ouest regroupant Bretagne, Mayenne et Maine et Loire souligne la confusion de ce parti, qui de facto nie le droit à l'autodétermination du peuple Breton.

-Les Verts voudraient nous faire gober qu'ils sont favorables à l'unité de la Bretagne. en attendant les élus de ce parti au conseil régional des pays de la Loire votent les budgets de propagande délirante anti-bretonne de cette institution bidon à laquelle ils semblent plus attachés quà leurs principes.

-L'extrême-gauche qui prétend révolutionner nos vies et aime à discourir sur le droit des peuples à l'autodétermination à l'autre bout de la planète semble elle complètement aphone sur ces questions fondamentales de démocratie locale.

Nous souhaitons rappeler notre ferme opposition à toute tentative de construction d'un grand ouest dans lequel serait dissous notre pays, ainsi qu'aux tentations visant à nier le débat sous-jacent à la question de l'unité de la Bretagne : celui du droit du peuple Breton à maitriser son destin national en toute souveraineté au sein d'une collectivité territoriale unique dotée d' une assemblée élue à la proportionnelle intégrale et d'un gouvernement breton.'

C'est l'objectif que poursuivra la gauche indépendantiste bretonne notamment lors des prochaines élections régionales ou la question centrale devra être la celle du pouvoir politique breton et de la souveraineté nationale du peuple Breton.

Jan Mai Salomon à Nantes le 29 novembre 2008. Porte parole national

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents