Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 15:48

Débat sur l'indépendantisme Ecossais avec le SSP: Attention changement d'adresse !

 

Le débat prévu le mercredi 28 juin à Rennes avec Kevin Williamson militant indépendantiste et socialiste Ecossais à la maison du champ de mars à Rennes aura lieu le même jour à la même heure mais au 82 rue Dupont des Loges (quartier Laennec) à Rennes. Merci d'en prendre bonne note. Nous espérons que ce changement imprévu et involontaire nous vous découragera pas pour venir participer à cette soirée d'information sur la cause indépendantiste en Ecosse.

 

Pour Combat Breton: Gael Roblin.

http://bretagnelibre.over-blog.com/article-3027033.html

 


Repost 0
22 juin 2006 4 22 /06 /juin /2006 17:52

EMGANN-MGI soutient les républicains Irlandais emprisonnés à Maghaberry Irlande du Nord) dans leur mouvement de protestation (voir http://saoirse.info/)

A l'instar du mouvement républicain Irlandais nous demandons aux autorités britanniques la fin du harcèlement que subissent les prisonniers républicains et que cesse l'enferment de 21/23 heures dans leurs cellules. Ils doivent bénéficier d'activités sportives et d'éducation et être séparés des prisonniers loyalistes.

Nombreux sont ceux, en Bretagne et ailleurs, qui se souviennent de la lutte de Bobby Sands et de ses camarades, et ne peuvent supporter que des prisonniers républicains Irlandais soient aujourd'hui soumis à de telles conditions.

Le temps n'est pas à la criminalisation du mouvement républicain, le temps est au statut de prisonnier politique, le temps est à l'autodétermination !

Nous demandons à fceux et celles qui soutiennent la cause républicaine irlandaise de faire de leur réprobation à l'Ambassade de Grande-Bretagne, 35 rue du Faubourg St-Honoré 75383 Paris - 01 44 51 31 00 ou aux autorités en charge de cet établissement : Maghaberry PrisonOld Road Ballinderry Upper LISBURN BT28 2PT Tel: 028 9261 1888 Fax: 028 9261 9516

info@niprisonservice.gov.uk

Pour EMGANN-MGI, Yannig LAPORTE 21/06/06

EMGANN - the left breton independantists - supports Irish Republican POWs enjailed in Maghaberry in their protest action (see http://saoirse.info/).

Like them and the Republican movement, we ask english rules stop harassment on Republican prisoners and stop the 21 and 23 hours look-up in their cells. They should have the right to daily exercice and education, and should be separated from loyalists.

Several people, in Brittany and other countries, remember Bobby Sand's an it's comrades struggle, and can't understand that Irish POW's still suffer under hard enjailment rules.

It's neither time to criminalize the Republican movement, it's time for political status, it's time for self-determination !

We ask people in solidarity with Irish Republican cause send protest mail to British Embassy in France, 35 rue du Faubourg St-Honoré 75383 Paris or phone 01 44 51 31 00 or send protest to : Maghaberry PrisonOld Road Ballinderry Upper LISBURN BT28 2PT Tel: 028 9261 1888 Fax: 028 9261 9516

info@niprisonservice.gov.uk

In behalf of EMGANN, Yannig LAPORTE (210606)

Repost 0
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 13:53

Ou en est la revendication indépendantiste en Ecosse ?



Nous vous convions à  une réunion publique avec Kevin Williamson militant indépendantiste et socialiste Ecossais, le mercredi 28 juin à 20h30 maison du champ de mars à Rennes, organisée avec la publication indépendantiste "Combat Breton" et l'association Bertaeyn d'Astour
Kevin Williamson est militant du Scottish Socialist Party (Parti Socialiste Ecossais) http://www.scottishsocialistparty.org/ qui regroupe les tendances favorables à la construction d'une république Ecossaise indépendante et socialiste. Ce parti a obtenu 6 députés lors des dernières élections au parlement Ecossais. Kevin Williamson anime par ailleurs une rubrique hebdomadaire dans le journal de ce parti le  Scottish Socialist Voice (http://www.scottishsocialistvoice.net/)


Un peu moins de dix ans après l'obtention de la dévolution en Ecosse, Kevin Williamson fera le point dans une perspective indépendantiste de gauche sur le degré de souveraineté nationale acquise par le peuple Ecossais, sur les débats traversant le camp nationaliste et la société Ecossaise. Un débat gratuit et ouvert à tous afin d'en tirer le plus de bénéfices possibles pour alimenter notre réflexion collective en faveur d'une Bretagne souveraine et solidaire.

Pour Combat Breton : Gael Roblin.

emgannetre@no-log.org

PS: le SSP est par ailleurs membre d'Independence First, convention regroupant partis et formations favorable à l'indépendance de l'Ecosse: http://www.independence1st.org/

Repost 0
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 10:10
L'UMP et la langue Bretonne....




Le comité Emgann-MGI du Trègor-Goelo prend bonne note de la proposition d’Yvon Garrec conseiller général UMP du canton de Bégard dans le dernier numéro de « Côtes d’Armor », le magazine du conseil général, qui appelle la majorité PS/PC a réintroduire la langue Bretonne au sein de cette publication. Cette revendication est partagée par de nombreux britophones, et par le mouvement culturel particulièrement actif et vivant dans le Trégor-Goelo. Le fait qu’un conseiller UMP, qui n’est pas  un parti particulièrement connu pour ses actes concrets en faveur de la langue Bretonne, reprenne à son compte une revendication du mouvement culturel prouve que le dynamisme de ce dernier tend à  faire de langue Bretonne un sujet sur lequel les élus de tous bords se sentent obligés de se positionner.D'ailleurs c'est ce parti qui a refusé de venir manifester le 3 juin dernier à l'appel du Conseil Culturel de Bretagne pour un nouveau cadre institutionnel pour la Bretagne permettant aux Bretons de prendre leurs affaires en main notamment sur le plan linguistique, plus de 6000 personnes ont répondues présent.Pour autant sur le plan des déclarations d’intention en faveur de la langue Bretonne l’histoire de Bretagne nous apprend que l’UMP et le PS ainsi que leurs alliés se valent en matière d’immobilisme.


Pour que notre langue soit présente dans tous les aspects de la vie publique comme langue de communication à part entière, il ne faut pas la laisser se faire instrumentaliser par les élus des partis de Paris qui ont toujours du mal à passer de la parole aux actes. Il faut comme l'ont fait les manifestants de samedi dernier lutter pour la mise en place d'un pouvoir politique breton décisionnel.
Pour que le conseil général passe enfin aux actes nous invitons chacun à lui écrire pour le retour de langue Bretonne dans le bulletin départemental et sur le site internet de cette institution :  lemagazine@cg22.fr  ,  groupe.socialiste@cg22.fr, groupecommuniste@cg22.fr , groupeopposition@cg22.fr . Tèl : 0296628541, fax : 0296625006, par courrier Côtes d’Armor direction de l’information, de la communication et de la promotion 9 place du générale de Gaulle BP 2371 22023 Sant Brieg.

Pour Emgann-MGI : Jan-Mai Salomon (porte parole pour le Trégor-Goelo)



Repost 0
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 18:11


Nos camarades d'Emgann bro naoned investis dans la lutte contre l'aéroport de Notre dame des Landes vous donnent rendez vous le 25 juin prochain :

La Coordination des associations opposées au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes (17 kilomètres au nord de Nantes) organise une grande fresque humaine le dimanche 25 juin prochain. Cet événement se déroulera au lieu-dit « Les Fosses noires » sur la commune de Notre Dame des Landes (les différents accès seront fléchés). Des milliers de personnes sont attendues pour dire non à ce projet aéroportuaire dispendieux, inutile et néfaste. Un survol de la zone par un hélicoptère sera réalisé afin que des journalistes de l'AFP puissent photographier la fresque.

http://acipa.free.fr/



Notre-Dame des Landes : mobilisation le 25 juin


A la suite du débat public entre élus du Conseil Général et citoyens de la CCEG qui a eu lieu mardi soir à Nort sur Erdre, emgann – Mouvement de la Gauche Indépendantiste ne peut que constater l’entêtement maladif des notables à vouloir réaliser coûte que coûte cet équipement inutile et néfaste au mépris de la volonté des populations. Face à un tel déni de démocratie, le fossé entre élus et citoyens pourrait bien devenir la plaine abyssale où s’abîmera l’aéroport des uns et la majorité départementale des autres !

Afin de montrer une fois de plus la détermination et la mobilisation des poulations concernées, Emgann – MGI appelle les habitants du Pays Nantais ainsi que ceux des 4 autres départements bretons à participer à la fresque humaine organisée le 25 juin prochain par la Coordination des associations opposées au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes.

Enfin, Emgann – MGI tient à rappeler ses propositions sur ce sujet :

L’abandon immédiat, total et définitif du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes

La mise à disposition, à coûts réduits, des terrains de la Zone d’Aménagement Différé pour l’installation de jeunes agriculteurs ou de PME

La fusion de la région administrative « Bretagne » et du département de la Loire-Atlantique en une collectivité territoriale unique se substituant à la région et aux 5 départements actuels

La création d’un Parlement Breton aux pouvoirs étendus

Le transfert des compétences des CCI en matière de gestion des aéroports bretons vers ce Parlement Breton

La gestion en réseau et en concertation par ce parlement du maillage aéroportuaire breton, avec une répartition équilibrée des trafics et nuisances

Pour Emgann - MGI, Morvan COARER le 17/05/2006

Morvan KOARER

 


Repost 0
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 14:40

 

Emgann-MGi prend note du résultat du référendum du week end dernier au Montenegro. Ce petite nation de de 620 000 habitants va pouvoir sièger en toute souveraineté dans les instances internationales. L'application du concept d'autodétermination a permis au peuple du Montenegro de choisir son avenir national et l'option indépendantiste. Des négociations sont d'hors et déja engagées avec l'Union Européenne pour l'intégration du Monténégro .

Tout en nous réjouissant de l'application du droit démocratique à l'autodétermination, c'est à dire à choisir son destin national, nous constatons que cela ne fait que souligner le déficit démocratique que subit la Bretagne et le peuple Breton.

Avec près de quatre millions d'habitants (plus que la Slovénie, et plus que les états Baltes ou Chypre !), une personnalité culturelle forte, une histoire spécifique la Bretagne doit se contenter d'un conseil régional dotés de compétences ultra-limitées complêtement inefficaces pour défendre nos intérêts dans les instances internationales, pour défendre et promouvoir notre langue et notre identité, pour construire une démocratie de proximité garante de solidarités et de progrès sociaux.

Nous souhaitons que ce décalage flagrant pousse les Bretons à s'engager plus nombreux pour une Bretagne souveraine et solidaire dans l'Europe des peuples et des travailleurs. C'est le message que nous porterons le samedi 3 juin à Rennes dans le cadre de la manifestation organisée par le Conseil Culturel de Bretagne en faveur de la langue Bretonne, de l'unité territoriale, et de nouveaux pouvoirs pour la Bretagne.Nous vous invitons à y participer nombreux.

Pour Emgann-MGI : le porte parole national Gael Roblin, le 26 mai 2006.

 

 http://tous-a-rennesle3juin.over-blog.org/

Roazhon d'ar 26 05 06

Breizh = Montenegro ?

Emgann-Emsav an tu kleiz evit Breizh dizalc'h a zalc'ho soñj eus disoc'h ar referendum bet sevenet en dibenn-sizhun diwezhañ e Montenegro. Gallout a rio ar vroad vihan-se, 620 000 annezad enni, kemer perzh el lezioù etrebroadel evel a vez dleet. Dre lakaat e pleustr an emdermeniñ pobl Montenegro he deus bet an tu da zibab war pe hent a ranke mont en amzer da zont evel ur vroad, ha dibab tu an dizalc'hourien. Kerkent ez eus bet roet lañs da vreudoù gant an Unvaniezh Europat a-benn e teufe Montenegro enni. Ma'z omp laouen dre m'eo bet lakaet e pleustr ar gwir demokratel d'en em dermeniñ, da lavaret eo ar gwir da zibab e dokad broadel, ret-mat deomp lavaret e laka sklaeroc'h a-wel d'an holl ez eus un diouer a zemokratelezh gouzañvet gant Breizh hag he fobl. Gant muioc'h evit 4 milion a dud o vevañ enni (muioc'h eget e Slovenia, muioc'h eget forzh peseurt bro Valt ha muioc'h eget Malta !), gant ur bersonelezh kreñv hag un istor a-ziforc'h, rank a ra Breizh asantiñ kaout he gwalc'h gant ur c'huzul rannvro spazhet ha dic'halloud, dic'houest ma'z eo da zifenn hon interestoù el lezioù etrebroadel, da zifenn ha kas war-raok hor yezh hag hon identelezh, da lakaat war-sav un demokatelezh tost ouzh an dud a vroudfe ar c'hengred hag an araokaat sokial. Diwar-se e fellfe deomp gwelout muioc'h-mui a Vretoned o'n em ouestlañ evit Breizh dieub ha kengred en Europa ar pobloù hag al labourerien. Sed aze ar pezh lavarimp e manifestadeg ar sadorn 3 a viz Even e Roazhon aozet gant Kuzul Sevenadurel Breizh evit ar brezhoneg, unvaniezh hor bro hag evit galloudoù nevez da Vreizh. Ho kervel a reomp da zont niverus.

E anv Emgann-MGI : an degemennour broadel Gael Roblin

Repost 0
22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 15:24

La langue Bretonne c’est comme le sexe plus on en parle moins on en a fait !

An Dregeriz hag ar c'hoeloiz neunt ar chañs da vevañ en un tamm deus ar vro e lec’h m’eo chomet bev mat ar Brezhoneg, daoust da bep tra, daoust da youl ar stad da lazhañ hor yezh, daoust d’an diouer a volontez gant an dilennidi da implij anezhi war an dachenn bublik. Chañs meump ivez da gaout un toullad kevredigezhioù a ra war dro hor yezh ha sevenadur ar vro dre vras. N’eus ken met teurel ur sell war gannadig Al Levrig evit gwelet pegent pinvidik eo rouedad an dud a youl vat a glask derc’hel gant ar Brezhoneg evel yezh vev.

N’eus ket ur miz hep ma vefe strollad mañ strollad o c’houlenn muioc’h a blas evit ar brezhoneg er vuhez foran. Lod a c’houlenn gant gwir abeg e vefe lakaet ar brezhoneg war well en tiez-gar, lod all a heskin dilennidi hag ar re a ziviz evit kaout muioc’h a-banelloù divyezhek war vord an hentoù, en tier-kêr, e gouelioù ar Sant Loup hag all, hag all.

War-lene lod deus oute a oa bet da welet An Aotroù Provost (dilennet evit ar PS hag e karg deus ar sevenadur e kuzul meur Aodoù an Arvor) o lâret dezhañ ‚ vije bet aes lakaat war-wel ar brezhoneg en tamm mañ deus an departamant.An Aotroù prezidant e unan (Claudy Lebreton) a zammlavaras ne oa ket kontrol d’ar fed digeriñ en dro pajennadoù kannadig an departamant d’ar Brezhoneg.Poellek a-walc’h ‚vije bet en ur c’houzout e embanne an hevelep strollad difenn ar Brezhoneg er c’huzul rannvro.Muioc’h evit bloaz goude : blev !

Ma‚vijemp bet o c’houlenn muioc’h a saozneg e vije bet buanoc’h an traoù moarvat.

Setu ma klevomp kaoz en dro en deizioù mañ deus an istor se dindan pluenn an Aotroù Garrec kuzulier (UMP) kanton Bear e niverenn diwezhañ „Côtes d’Armor". Hag en ivez da c’houlenn distro ar Brezhoneg er gelouennig se. A-viskoazh zo bet en UMP evel er strolladoù all unan evit c’hoari „paotr ar Brezhoneg"…. Pouez ar c’hevredigezhioù a labour diehan evit hor yezh a santer aze, moarvat.

Diaes eo ankouaat padal, pegent diamzeriet e oa betek n’eus ket pell zo emzalc’h paotred an tu dehoù (dre vras) e Breizh evit hor yezh, ha n’eo ket ni avat a c’halvo un deiz bennak da votiñ evite (nag evit ar PS avat!). Met fentus a-walc’h eo gwelet An Aotroù Garrec oc’h adkemer evitañ azgoulennoù difennerien ar yezh.D’ar c’houlz mañ e seblantont c’hoari kalz war an dachenn se o tegas da soñj (ha gant gwir abeg !) promesoù toull ar „sokialourien" diwar-benn ar Brezhoneg, pe unvaniezh hor bro.

Ur c’helenner din a lavaras din ur wezh « ho, la langue bretonne c’est comme le sexe, plus on en parle moins on en a fait…. ! » sed aze (‘skuzit ac’hanon !) ar pezh a soñjan pa glevan an Aotroù Garrec pe ar re eus ar gostezenn all o prezegenniñ diwar-benn ar Brezhoneg. Kaer em eus sellet em dielloù, na gavan tamm skrid hir ebet e Brezhoneg war traktoù an UMP, reoù o mignoned sans étiquette pe reoù paotred ha merc’hed ar PS/PC/UDB/hag ar re c’hlas skignet da vare ar votadegoù (war-vete evel just un nebeut gerioù a-rouezhius ha leun a fazioù).Rouez a-walc’h ivez eo plas ar brezhoneg e kannadigoù an tier-kêr renet gant ur gostezenn pe un all.

Ober deus ar Brezhoneg ur yezh a glotfe gant hon amzer, klevet, skrivet, komzet, lennet, desket e pep lec’h sed aze hon fal abaoe pell. Rediañ ar bolitikourien da adkemer hon mennozhioù a ziskouez ez eo ar Brezhoneg mad an holl ha n’eo ket hini ur strolladig. Arabat eo, memes tra, lezel ar Brezhoneg da vezañ un abeg d’en em chikaniñ etre politikourien mil poan gante da dremen deus ar gaoz d’an ober.

E penn kentañ ma lizherig em eus graet menneg eus chañs annezidi Treger-Goeloù...’Benn nebeut o do ur chañs all : reiñ o mouezh d’ar re a zifenn ar Brezhoneg abaoe pell hag evit gwir. N’eus ket evit pell ken da c’hortoz. Un nebeut patianted mar plij !

O c’hortoz kement se e pedan ac’hanoc’h da skrivañ d’ar c’huzul-meur evit distro ar Brezhoneg en o c’helaouenn : lemagazine@cg22.fr , groupe.socialiste@cg22.fr, groupecommuniste@cg22.fr , groupeopposition@cg22.fr . Pellgomz : 0296628541, Pelleier : 0296625006, pe dre lizher Côtes d’Armor direction de l’information, de la communication et de la promotion 9 place du générale de Gaulle BP 2371 22023 Sant Brieg. A-Hend all e c’halvomp an holl da gemer perzh er vanifestadeg vras a vo dalc’het e Roazhon d’ar sadorn 3 a viz even diwar galv Kuzul Sevenadurel Breizh evit ar Brezhoneg, Breizh Unvan ha galloudoù nevez evit ar vro.

Gael Roblin, (Emgann, Strollad an tu-kleiz evit Breizh Dizalc’h)

emgannetre@no-log.org

 

Repost 0
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 14:54

Emgann-Mouvement de la Gauche Indépendantiste

BP 70215 22202 Gwengamp cedex

emgannetre@no-log.org

Réunis en assemblée générale les militants d’Emgann-MGI ont décidés de mettre en place les conditions pour la construction d’une plate-forme électorale pour que ceux et celles qui comme nous croient au droit du peuple Breton à décider de son avenir, puissent participer aux échéances électorales de 2006 et 2007.

 

 

 

 

Ce travail se construit déjà avec nos partenaires Basques, Corses, Occitans, Guyanais, Polynésiens, Martiniquais.

 

 

 

Pour que notre peuple puisse maîtriser son destin national dans le cadre d’une Europe des peuples et des travailleurs solidaires nous donnons rendez-vous à tout ceux et celles qui partagent ces préoccupations dans les semaines qui viennent dans le cadre d’une démarche unitaire, audacieuse, ouverte et novatrice.

 

 

 

Par ailleurs nous réaffirmons cette fois encore notre solidarité avec les Bretons, poursuivis, emprisonnés en raison de leur engagement indépendantiste.

 

 

 

Nous appelons les Bretons à répondre massivement à l’appel du Conseil Culturel de Bretagne pour la manifestation du 3 juin à Rennes en faveur de la langue Bretonne, de l’unité territoriale, et de plus de souveraineté pour la Bretagne.

Pour Emgann-MGI , le porte-parole national : Gael Roblin le 15 mai 2006.

 

Composition du nouveau bureau national d’Emgann-MGI :

 

Yannig Laporte : Porte-Parole pour la Cornouaille et le Leon

Jan-Mai Salomon : Porte-Parole pour le Trégor-Goelo

Laurent Pirou : Porte Parole pour le Pays de Rennes

Primael Petit : Porte Parole pour le Pays Nantais

Gael Roblin : Porte parole national

Puillandre Yann : Directeur de publication de Combat Breton-Kazetenn Emgann.

 

Repost 0
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 10:33

Le tribunal de grande instance de Lorient le 18 avril dernier a rendu un avis défavorable à libération conditionnelle du militant indépendantiste Kristian Georgeault. Les motivations pour le maintenir en détention sont pour nous on ne peut plus éloquentes, et démontrent que Kristian n'est plus en prison pour ses activités passées au sein de l'organisation indépendantiste clandestine ARB mais bien pour ce qu'il représente, c'est à dire un Breton fidèle à ses convictions indépendantistes. Pour motiver ce refus la justice française indique noir sur blanc que Kristian est toujours en lien avec le milieu indépendantiste Breton et que c'est grâce à la solidarité qu'il perçoit une aide financière qui lui permet d'indemniser les parties civiles. C'est donc aussi le mouvement de solidarité avec les prisonniers politiques Bretons qui est visé. Cela est inacceptable et doit amener à un renforcement de la mobilisation solidaire pour Kristian. De surcroît la justice française n'hésite pas à mentir dans l'arrêt en écrivant que Kristian a été condamné à 11 ans et 6 ans de prison (soit 17 ans) en feignant d'oublier que c'est un tribunal français qui a confondu ces deux peines les ramenant à 11 ans. Emprisonné depuis mai 2000 Kristian est donc parfaitement accessible à une libération conditionnelle justifiant de liens familiaux forts, et bénéficiant d'une promesse d'embauche. Ceux qui ignoreraient ces motivations qui sont avancées pour obliger Kristian à renier ses convictions indépendantistes, ferment les yeux de façon complice sur des pratiques de privation de liberté uniquement motivée par la fidélité de Kristian à son engagement pour une Bretagne, libre, socialiste, réunifiée et britophone. Etre indépendantiste Breton n'est ni un délit ni un crime, c'est l'idéal que nous partageons avec Kristian depuis de nombreuses années au sein d'Emgann-MGI. Nous ne doutons pas de la capacité du mouvement antirépressif en Bretagne à utiliser ce jugement inique pour dévoiler le réel visage répressif et liberticide de la France à la face de l'Europe et pour montrer au peuple Breton comment sont traités ceux qui se battent avec courage pour sa libération nationale. Nous invitons chacun et chacune à participer aux différentes initiatives de solidarité qui émergeront en Bretagne dans les semaines qui viennent pour exiger la libération immédiate de Kristian Georgeault.

Pour Emgann-MGI : Jan-Mai Salomon (porte-parole) le 08 mai 2006.

Repost 0
3 mars 2006 5 03 /03 /mars /2006 09:39

Tous et toutes dans la lutte contre le Contrat Première Embauche !

Depuis plusieurs semaines,à Brest, Nantes en passant par Rennes, Lannion, Lorient, sans oublier les dizaines de lycées et communes qui ont connu des mouvements de protestations, les jeunes, notamment lycéens et étudiants de Bretagne sont à l’avant-garde de la lutte contre le Contrat Première Embauche. Ce contrat ramène les jeunes travailleurs vers toujours plus de précarité, en les livrant à l’arbitraire patronal le plus total puisque les licenciements n’auront plus à être justifiés. Si nous laissons passer sans réagir cette mesure antisociale et injuste, le gouvernement français étendra cette nouvelle déréglementation néo-libérale à l’ensemble du monde salarié à travers le contrat unique. Leur colère est d’autant plus légitime que le gouvernement de Paris a fait passé en urgence et force son projet en usant par exemple de l’article 49.3 En initiant une lutte de manière combative et décentralisée, les jeunes de Bretagne ont renoué le fil rouge de la résistance sociale courant au sein de notre peuple depuis la révolte des bonnets rouges en 1675 jusqu’au mouvement anti-CIP de Balladur en 1994 en passant par la lutte du Joint Français à Saint Brieuc en 1972. C’est pourquoi nous invitons nos militants et sympathisants et l’ensemble des Bretons à s’investir résolument au coté des jeunes lors de la journée de grève et de manifestation du 07 mars prochain et dans les initiatives pouvant suivre.

Luttons jusqu'à la victoire ! Retrait du CPE !

Pour Emgann-MGI Jan Mai Salomon le 28 février 2006

Repost 0

Articles Récents