Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 16:13

Emgann-MGI invite le plus grand nombre à manifester le samedi 10 novembre à 14h devant l’Hotel de Ville de Saint-Nazaire en soutien aux trois militants indépendantistes Bretons du pays nantais mis en examen pour avoir saboté des panneaux et des symboles pro-pays de la loire. Ils seront jugés le 23 novembre 2007.

Emgann-MGi tient à féliciter le comité de soutien aux trois inculpés pour son travail qui a permis de mesurer combien la lutte pour l’unité de la Bretagne est populaire au-delà des rangs indépendantistes. Pour s’en persuader il suffit d’aller voir le nombre de personnalités de tous horizons ayant signé la pétition : http://lapetition.be/petition.php?petid=757

 

 

Par ailleurs nous tenons à rappeler que le combat pour l’unité de la Bretagne ne saurait se résumer à la demande de rattachement du département de loire-Atlantique aux quatre départements de la Bretagne administrative.

 

 

Il faut le replacer dans la perspective de l’obtention par le peuple Breton d’une collectivité territoriale unique dans son cadre historique pour maîtriser son destin national. C’est pourquoi le sabotage  symbolique de la propagande négationniste des pays de la Loire comme tous les symboles de l’état français en Bretagne est parfaitement légitime.

 

 

 

 

Nous invitons à soutenir financièrement Skoazell Vreizh, le Secours Breton qui prend en charge les frais de défense des trois militants. 

 www.skoazell-vreizh.org

 

 

 

 

 

 

Pour Emgann-MGI Fanch Oger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 16:21

Une petite trentaine de personnes ont répondues à l'appel du comité Emgann-MGI de Rennes pour dénoncer l'incarcération des dirigeants de Batasuna. Voici le texte qui a été lu devant la prison des femmes de Rennes devant lesquels s'étaient rassemblés les militants. Cette initiative en appelle d'autres en Bretagne ou ailleurs.

"Le 4 octobre dernier étaient arrêtés 23 membres du bureau politique de Batasuna, mouvement de la gauche indépendantiste basque. Cela suivait les arrestations de deux autres dirigeants de ce parti, Joseba Alvarez et Arnaldo Otegi quelques temps auparavant, ainsi que celles de militants d’autres organisations basques comme le mouvement de jeunesse indépendantiste Segi ou le collectif de soutien aux prisonniers politiques Askatasuna. Le crime de ces personnes selon l’Etat espagnol : appartenir à des mouvements illégalisés en raison des idées qu’ils défendent, c’est a dire principalement le droit du peuple basque à décider lui-même de son avenir sans les avis de Paris et de Madrid selon des conceptions héritées des époques colonialiste ou franquiste.

 

Bien sûr, ces méthodes antidémocratiques ne sont pas nouvelles de la part du Royaume d’Espagne : les autorités sont depuis plus de quarante ans habituées à mettre en œuvre les moyens les plus sales pour contrer ceux qui, au Pays Basque notamment, réclament inlassablement le droit à l’autodérmination pour leur peuple : interdiction de radios, de journaux (comme ce fut le cas avec le quotidien Egunkaria en 2001), interdiction de mouvements politiques (comme Batasuna ou Segi), interdiction de listes électorales de la gauche indépendantiste, parfois après les élections, comme ce fut le cas pour les listes du parti Accion Nacionalista Vasca en mai dernier, arrestations massives de militants, tortures physiques et morales (plus d’une centaine de cas relevés chaque année), dispersion de la quasi-totalité des près de 700 détenus politiques basques hors du pays basque, disparitions de militants, sabotages des voitures des familles de prisonniers entrainant des accidents parfois graves… Et cela est bien sur approuvé silencieusement par l’Etat français qui, non content de pratiquer lui aussi une politique de dispersion des prisonniers politiques, n’hésite pas à envoyer les basques qu’il attrape se faire torturer dans les commisariats madrilènes, et ce en vertu d’accords signés par un certain Nicolas Sarkozy avec l’ancien premier ministre espagnol Jose Maria Aznar il y a quelques années.

 

 

Face à ces attaques du gouvernement espagnol qui brisent le processus de paix voulu par le peuple basque et enclenché par la gauche indépendantiste, nous réaffirmons que le droit à l’autodétermination des peuples, que ce soit au Pays Basque, en Bretagne ou ailleurs, est un droit inaliénable, nous apportons notre soutien aux militants de Batasuna dernièrement incarcérés ainsi qu’à tous les prisonniers politiques qu’ils soient basques, bretons, irlandais… Et j’en oublie. Je finirais par un hommage à une militante basque, Argi Perurena Pascual, incarcérée à quelques mètres de vous, dans la prison des femmes de Rennes.

 

 

Errepresioaren kontra, gora elkartasuna ! Batasuna, euskal presoak eta autodeterminazioa aurrera !

 

 

Holl a-gevred a-enep ar waskerezh hag evit ar gwir d’en em dermenin ! Batasuna dieub !

 

 

Contre la répression, vive la solidarité ! Vive Batasuna et le droit à l’autodétermination des peuples !"

Emgann bro Roazhon le 29 octobre 2007.

 

 

Repost 0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 17:09

 
Le comité Rennais d'Emgann MGI appelle ses militants, sympathisants et plus généralement tous les personnes attachées au droit à l'autodétermination du peuple basque ainsi qu'au processus de paix soutenu par la Gauche Indépendantiste Basque à un rassemblement sur la parvis de la gare de Rennes à 18 heures le lundi 29 octobre, ce afin de demander la libération immédiate des 23 membres du parti indépendantiste de Batasuna incarcérés depuis le quatre octobre sur ordre du juge Baltazar Garzon pour leur appartenance et leur rôle dans ce mouvement. Nous rappelons que les incarcérations et tortures pour motifs politiques sont monnaie courante dans l'Etat espagnol, et que ces dernières arrestations ont pour cadre une série d'interdictions de mouvements politiques qui privent une part importante de Basques de leur libre expression, aussi bien dans la rue et dans les médias que dans les urnes. La paix et la solution politique du conflit basque passent par la négociation et le dialogue pas par la répression.

En Bretagne comme au Pays Basque défendons le droit à l'autodétermination !

Frankiz evit Batasuna ! Batasuna Askatu ! Free Batasuna !

Cet appel tient lieu d'invitation aux autres forces politiques et sociales de Bretagne pour s'associer à cette initiative. emgann@no-log.org

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 12:29

Cliquez sur le lien...Y en a qu'ont de l'humour ! Fent zo gant lod...Klikit aze !

http://www.dailymotion.com/relevance/search/breizh+touch/video/x35ngu_breizh-touchle-crs-aussi_music

Repost 0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 17:17

Rassemblement samedi 10 novembre à 14h devant l’Hotel de Ville de Saint-Nazaire en soutien aux trois jeunes militants indépendantistes Bretons du pays nantais mis en examen pour avoir saboté des panneaux et des symboles pro-pays de la loire. Ils seront jugés le 23 novembre 2007.

En attendant signez et faites signer la pétition de soutien :

                                          http://www.lapetition.be/petition.php?petid=757

 

Broioù al liger: Pok ma revr !

Repost 0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 13:58
Répression au Pays Basque : communiqué de l'Appel de Corti
 
 
 
'Les organisations signataires de l'Appel de Corti '

- condamnent l'arrestation de Joseba Alvarez, porte-parole de Batasuna, parti de la gauche indépendantiste basque.

Depuis de nombreuses années, Joseba Alvarez mène un important travail avec tous les peuples en lutte pour leur souveraineté et pour la solidarité internationale.

10 ans après l'arrestation du bureau politique de Herri Batasuna pour avoir diffusé une proposition de paix émanant de l'organisation Euskadi Ta Askatasuna, 3 mois après l'incarcération d'Arnaldo Otegi, porte-parole de Batasuna, pour avoir participé à un hommage à un militant mort depuis plus de vingt ans, l'arrestation de Joseba Alvarez ainsi que d'une militante pro-amnistie, pour avoir tenu une banderole revendiquant lors d'une manifestation l'application de la loi pour les prisonniers politiques malades, est un pas de plus dans la logique de répression politique tel qu'elle est pratiquée par l'Etat Espagnol dans l'indifférence de ceux qui se prétendent les représentants de la communauté internationale et la conscience de la démocratie

- exigent la mise en place d'un processus politique de résolution du conflit, ce qui passe par la fin du harcèlement politico-judiciaire et de la répression permanente ainsi que le droit à l'expression politique du parti Batasuna, déclaré illégal arbitrairement par l'Etat Espagnol.

- se réservent au nom des droits des peuples et des droits humains la possibilité d'intervenir auprès du Parlement Européen et des instances internationales.'

L'arrestation, hier, de 23 responsables de Batasuna, dont les porte-paroles Joseba Permach et Jean-Claude Aguerre, confirme nos craintes de voir la répression comme unique option choisie par le gouvernement Zapatero. '

Le 05/10/07 :

- Corsica : Corsica Nazione Indipendente - Alsace : EVU/UPA -

- Polynésie :Tavini Huiratiraa - Catalogne : ERC - Pays Basque : Batasuna - Abertzaleen Batasuna -

- Occitanie :Anaram Au Patac - Guyane : MDES - Martinique : PKLS,CNCP - Bretagne : Emgann -

Repost 0
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 12:20
 
 
 
BTP 44=BZH, NOUS TRAVAILLONS À LA RÉUNIFICATION !

Lors de la manifestation du 29 septembre à Rennes, un groupe de barbouilleurs est intervenu pour remaquiller des banderoles et drapeaux à l'effigie des Pays de la Loire. Ces sympathiques ouvriers ont joyeusement mis à mal la propagande de cette entité pétainiste et ont rappelé que trois personnes allaient bientôt être jugés pour avoir repeint des statues à la gloire d'Olivier Guichard en avril dernier. Régis, Thomas et Hubert passeront en procès le 23 novembre. Nous leur apportons ici notre soutien et nous vous invitons à faire de même en participant notamment au rassemblement qui aura lieu le 10 novembre à 14 heures place de l'hôtel de ville à Saint-Nazaire... Et plus si affinités !

Cliquez ici pour voir la vidéo de nos travailleurs en action :

www.44breizh.blogspot.com

 

Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 17:43

Les comités Emgann-MGI de Nantes et Rennes invitent leurs militants et sympathisants à participer à la manifestation organisée le samedi 29 septembre par la coordination des juristes de Bretagne,  l’Institut Culturel de Bretagne, le Conseil Culturel de Bretagne  pour ne pas voir se réaliser le projet de réforme de la carte judiciaire qui a entre autre pour but de faire une cour d’appel par « région », ce qui séparerait encore la Loire-Atlantique du reste de la Bretagne.

 

 

 

Toutefois nous tenons à rappeler que depuis la mise en place des lois anti-terroristes de décembre 1986 de nombreux militants indépendantistes ou de simples Bretons ont été jugés par des juridictions d’exception à Paris et non en Bretagne. Nous tenons également à rappeler que certains militants restent sous le coût de poursuites en cour d’appel parsienne de ces juridictions spéciales composées uniquement de magistrats professionnels parisiens, et qu’un militant (Denez Riou) reste incarcéré dans le cadre de ces lois.

 

 

Par ailleurs nous appelons à manifester pour l’unité territoriale de la Bretagne à l’occasion du rassemblement du  samedi 10 novembre à 14h devant l’Hotel de Ville de Saint-Nazaire en soutien aux trois jeunes militants indépendantistes Bretons du pays nantais mis en examen pour avoir saboté des panneaux et des symboles pro-pays de la loire. Ils seront jugés le 23 novembre 2007.

 

 

Pour plus d’infos sur ces cas :

 

 

 

 

 http://com-sout-thr.over-blog.org/

 

 

 

 

Pour Emgann-MGI : Fanch Oger.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 09:24

 
 
 
Soutenez les inculpes de la reunification
Aujourd'hui, le comité de soutien à Hubert, Régis et Thomas, à lancé un appel à différentes organisations et associations de bretagne afin de soutenir le plus largement et éfficacement les inculpés. Nous invitons toutes les organisations et associations politiques ou culturelles à nous contacter et à nous soutenir en signant l'appel suivant:

Nous nous permettons de vous écrire pour attirer votre attention sur le cas de trois compatriotes Bretons. En effet, ceux-ci risquent de lourdes peines, notamment pécuniaires, à l'orée de leur procès qui se tiendra le 23 novembre 2007 à Saint-Nazaire. Ceci pour avoir voulu remettre en cause, par une action symbolique, la partition administrative de la Bretagne et le système politique des « Pays de la Loire » institué par Olivier Guichard. Dans la nuit du 19 au 20 avril, Hubert, Régis et Thomas avaient déboulonné les panneaux « avenue » et « place, Olivier Guichard » à Assérac et La Baule en Loire-Atlantique. Dans leur témoignage (com-sout-thr.over-blog.org) les inculpés nous livrent des explications sur ce qui s'est passé cette nuit là. Nous appelons toutes les organisation et associations de Bretagne attachés à la démocratie et aux droits de l'Homme, à soutenir les inculpés en signant l'appel suivant :

« L'action des trois militants arrêtes à la Baule dans la nuit du 19 au 20 avril, était purement symbolique et non-violente. Elle visait à remettre en cause un état de faits contraires aux principes démocratiques, à savoir la partition de la Bretagne ainsi que l'utilisation de l'argent publique par le Conseil régionale des « Pays de la Loire ». Nous apportons donc solennellement notre soutien à Hubert, Régis et Thomas, ceci afin de montrer que la société civile ne permettra pas que ces trois Bretons payent, sans que soit remis en cause la partition de la Bretagne et l'Institution régionale des « Pays de la Loire ». »

Pour le Comité de soutien à Thomas, Hubert et Régis, Jonathan GUILLAUME com-sout@no-log.org

Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 10:43

 

 

Si vous voulez lire autre chose que les divagations de Françoise Morvan à propos de la Breizh Touch...

http://www.rennes-infhonet.fr/article-culture-499-le-festival-parisien-qui-dechire-les-bretons.html

Repost 0

Articles Récents