Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 12:01
skrivadeg2010_roazhon.jpg
Repost 0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 20:36
Le week-end prochain il y a l'embarras du choix pour ceux et celles qui en Bretagne se préoccupent de l'unité de notre pays et de la défense de notre environnement.
fresque-bcd9c.jpg

Rendez-vous numéro 1
: Samedi dés 14 heures sur le site des anciens chantiers navals de Nantes le collectif 44=BREIZH vous invite à participer à la réalisation d'une fresque humaine en faveur de l'unité de la Bretagne, un rendez-vous important à quelques jours des régionales et avant une nouvelle échéance judiciaire pour les militants de ce collectif.
Pour la fresque le programme est là : link , stands, musiques, et raffraichissements vous y attendront aussi. Pour le volet répressif passez par là : link

Rendez-vous numéro 2
: Le même jour mais un peu plus tard vous pouvez (devez ?) aller faire un tour à la Fiesta-Noz organisée par les Sorcières de Brocéliande et leurs potes pour préserver cette fameuse forêt d'un projet contesté de mégadécharge.L'affiche est allèchante et le combat est juste.
Voila le site du collectif : link

Putain, je devrais faire guide touristique militant....

49127152.jpg



Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 21:32
100 % combat rock en català...sed aze ar pezh a lenner war myspace ur strollad punk-rock eus ar Broioù Katalan, anvet Red banner. Gwall entanet on bet gant ar sonerezh, al lusk...ar pezh meus komprenet eus ar pozioù en deus plijet din ivez.
Abaoe un nebeud bloavezhioù 'vez klevet muioc'h-mui a strolladoù rock a ra gant gant ar brezhoneg...Ra teufont da vezañ ken niverus evit er Broioù Katalan, e Bro-Euskal pe en Galiza !
Emichañs ho po plijadur c'hwi ivez o klevet "cinturo roig" (gouriz ruz) a ra anv eus stoumoù sokial bannlevioù Barcelona e 1979. Ar c'hlip zo bravig a-awalc'h ha peurlipet.
Ra vo awenet ivez ar bunked hag ar punkezed yaouank gant ar ganaouenn ha startijenn Red Banner, a-benn kompoziñ tonioù e brezhoneg evit lidañ nerzh al labourerien unvan er stourm evit ar sokialourezh ha frankiz o zamm douar.

Piv' vo kontant da bediñ paotred "Red Banner" e Breizh ?


es-tll_logo.gif
RED BANNER war myspace
: link

Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 09:33
Entre la disparition des lieux de concerts (dont le mythique 1929 de l'impasse Saint Michel) , le dévellopement de la videosurveillance, la répression contre les squatts, la baisse des subventions pour certaines structures qui organisent des  concerts dans les bars, la perspective de la construction d'un centre des congrès d'affaire au couvent des Jacobins...le moins que l'on puisse dire c'est que la politique de la majorité municipale à Rennes fait débat.
Une initiative parmi d'autres, la mise en place d'un manifeste pour que Rennes reste une ville rock...Le PS attaqué sur le front culturel ? Voila qui va faire réagir à la mairie...« Nous voulons une ville rock, nous voulons une ville créative et festive. Nous voulons une ville qui vit la diversité culturelle avec intensité. Rennes, c'est nous tous » est une des phrases de cet appel...
Pour le signer vous passez par là : link.
C'est signé ? Sur ?

Bon alors une petite photo en cadeau, elle a été prise le soir du concert d'adieu au 1929, le 23 décembre dernier...
Mais bordel, c'est quoi ce groupe ??????

straedsantmikel2
Repost 0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 20:33
Une chose est sure ça va faire causer.....la suite est là:
link

Logo-BZH-PSB-solo-300x105.jpg
Repost 0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 14:07
nantes-dcd2f1.jpg


Dec'h e oa bet tolpet  kantadoù a dud evit embann o c'hengred gant al labourerien dibaber (ur 400 bennak war-a-seblant) . Ur wezh ouzhpenn eo bet feuket an oazerien ha spontet an Naonediz gant an niver a baotred Mari-Robin bet kaset da evezhiañ ar vanif.


Sed aze ur rentañ-kont dre skrid (en galleg)  embannet war Rennes Info : link, hag amañ dindan e vo tu deoc'h klevet ha sellet ouzh ur rentañ kont all savet gant ur rummad poltredoù.



Manifestation de soutien aux sans papiers à Nantes 06/02/2010
Repost 0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 20:05


L'article allant de pair avec cette video est là : link
Repost 0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 13:16
On peut penser ce que l'on veut de la démarche d'Europe-Ecologie-Bretagne.

Je note toutefois que c'est la seule liste plaçant au coeur de sa campagne un travail d'information sur l'évolution institutionelle de la Bretagne, en témoigne la suite de réunions publiques sur les 10 ans d'autonomie du Pays de Galles en amont des régionales.
Ca mérite d'être souligner.


AFFICHE_NED_THOMAS_copie.jpg



Repost 0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 13:17
burka.JPG
Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 12:21
20080423044911_bzh_euskadi.jpg



Je n'ai jamais caché ma solidarité avec les prisonnniers politiques basques. Ils sont plus de 700 dans les prisons françaises et espagnoles.

J'en ai croisé pas mal, et aussi des Corses, des communistes Italiens  ou Turcs, des antifascistes espagnols, des Kurdes..Je garde un souvenir impérissable de nos discussions passionées, sur la cour de la prison, en allant au parloir, dans les coursives ou à la...messe....!
Parfois j'oublie les noms, ils se mélangent, mais pas les visages, ni les rires, ni les moments de revendications collectives. Les jeûnes tournants, les grêves de la faim, les refus de remontée de promenade....Leurs sourires, leurs détermination me manquent souvent.(même si on est mieux dehors !).
Je sais aussi l'importance d'un geste de solidarité venant de l'extérieur, d'ou qu'il vienne....
Depuis lundi les prisonniers politiques basques sont en grève de la faim....Ils revendiquent le statut de prisonniers politiques et la fin de la dispersion loin de leurs familles.
La situation de Lorentxa Guimon ,en grêve de la faim depuis 23 jours ,illustre parfaitement le sort inadmissible fait aux prisonniers sur la question de l'éloignement.
L'increvable et irréductible Georges Ibrahim Abdallah, détenu depuis 26 ans en France (26 ans !) pour son engagement en faveur de la  Palestine et du Liban s'est joint à eux durant une semaine. La solidarité dans les murs existe ! Et dehors ? Et dehors ?

Voici le texte tiré du blog de soutien à GI Abdallah. link


Drapeaux-Basques-et-Communistes-Berlin-2010-manifestation-R.jpg


Le collectif des prisonnières et prisonniers politiques basques (EPPK)  a commencé ce lundi 25 janvier 2010 une grève de la  faim  dans les prisons des états espagnols et français pour dénoncer la politique carcérale à leur égard.


"Avec cette grève de la faim, nous voulons donner une force particulière à la reconnaissance et à la revendication du statut politique qui nous correspond", explique l'EPPK dans un communiqué transmis au journal GARA.


Lorentxa Gimon, détenue à Roanne, est elle en grève de la faim depuis le 2 janvier. Transférée en juillet 2009 de Gradignan (Gironde) à Roanne, cette militante a été condamnée en 2006 à 17 ans de réclusion pour appartenance à l'appareil logistique de l'ETA. Elle demande notamment la restitution de ses permis de visite annulés et le transfert de son compagnon dans le même établissement qu'elle, pour faciliter les déplacements et voir plus régulièrement leur fille âgée de 7 ans. Son compagnon, Inaki Esparza Luri, purge une peine de 19 ans de réclusion à Lannemezan (Haute-Pyrénées) à 650 km de Roanne.

Pour écrire votre solidarité à Lorentxa


LORENTXA GUIMON
Centre de détention
Ecrou. n°488 F
Rue Georges MANDEL
BP 10008
42311 ROANNE CEDEX


pour Lorentxa plus d'infos ici : link


Le collectif des prisonnières et prisonniers politiques basques annonce également que le 18 de chaque mois sera dans les prisons,  une journée de dénonciation de la disparition de Jon Anza.


Georges Abdallah, détenu à Lannemezan (Hautes-Pyrénées), sera jusqu’au 29 janvier en jeun de solidarité avec les prisonniers politiques basques.





 

Repost 0

Articles Récents