Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 17:51

 

55.jpg

 

 

A Nantes, Saint-Nazaire, Brest, Rennes les occupations se multiplient. Beaucoup de squatts ouvrent et tentes de proposer une alternative non marchande pour s'autoorganiser et s'émanciper. Je parle ici des occupations collectives et publiques de maisons vides pour lutter contre la vie chère et proposer un mode de vie collectif, des activités culturelles....et/ou politiques ou le concept de gratuité maximum cherche à s'imposer.

 

Comme le disait Breizhistance Rennes il y a peu "Nous ne pouvons nous livrer à un historique du mouvement squatteur à Rennes, mais sa persistance du squatt de la rue des Trentes en 1990 jusqu’à nos jours montre bien qu’aucune forme de répression ne viendra à bout de ce phénomène"...

 

Globallement beaucoup de squatteurs ici refusent la légalisation et veulent faire vivre l'expérience antagonique hors du cadre institutionel le plus longtemps possible. Par peur de la récupération et refus du compromis.

On pourra leur rétorquer que certaines occupations sont parfois légalisées et n'empêchent pas l'expérience d'auto-organisation de perdurer sans rien perdre de sa radicalité.


Vu l'incapacité des institutions gérés par la gauche à intégrer le fait que la jeunesse et les travailleurs ont besoin d'espaces pour conspirer ( conspirer c'est respirer ensemble !) dans un cadre non commercial ni ultra encadré au niveau institutionel il est à parier que certains jouent du pied de biche l'hiver prochain...Ce sera toujours un peu de liberté gagnée.

En attendant une petite video marrante pour annoncer l'intersquats de Berlin qui aura lieu en septembre link

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents