Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

16 septembre 2005 5 16 /09 /septembre /2005 00:00

Nous publions ci après à titre informatif l'appel de Bretagne Réunie en faveur d'une manifestation pour l'unité de la Bretagne, le mouvement Emgann-MGi fera connaitre lundi 19 septembre sa position nationale sur cette initiative et sur quelles bases nous nous y associerons...

 

Communiqué de Bretagne Réunie


SAINT-NAZAIRE le 26 Aout 2005: Bretagne Réunie appelle à la mobilisation pour la manifestation du 1er octobre à SAINT-NAZAIRE

 

Bretagne Réunie appelle à la mobilisation pour la manifestation du 1er octobre à SAINT-NAZAIRE.

Après les espoirs suscités par le changement de présidence au conseil général de Loire-Atlantique et la mise en place d'une nouvelle équipe à la tête de la région Bretagne administrative, force est de constater que les applications concrètes du vœu du conseil général de Loire-Atlantique de 2001 et de la résolution du conseil régional de 2004 pour la réunification de la Bretagne n'ont fait l'objet d'aucun élément de concrétisation. La commission mixte tant attendue prévue pour réunir les élus du département et de la région et lancer le processus de la réunification n'a toujours pas été mise en place. La rencontre entre les présidents des régions administratives Bretagne et Pays de Loire et Bretagne Réunie le 14 juin 2005 à La Turballe a confirmé que leur choix politique est de maintenir le statu-quo en privilégiant les coopérations interrégionales au détriment de la reconnaissance d'une Bretagne économique et culturelle cohérente à cinq départements. La majorité de gauche du conseil régional des Pays de Loire, que Bretagne Réunie a rencontrée le 20 juin 2005 à Nantes, s'accroche coûte que coûte à l'existence d'une région largement contestée, alors qu'une réflexion sur la recomposition des régions administratives de l'Ouest de la France est devenue indispensable. L'aide accordée à quelques associations culturelles bretonnes de Loire-Atlantique par le conseil régional des Pays de Loire est l'alibi qui permet à cette région artificielle de poursuivre inlassablement sa politique de négation identitaire et démocratique vis-à-vis des 1 300 000 Bretons de Loire-Atlantique.

Après les manifestations de ces dernières années, 1998, 2001, 2003, 2004, à Nantes, Bretagne Réunie a choisi d'organiser une nouvelle manifestation cette fois à Saint-Nazaire. Pour réaffirmer le caractère breton de tout le littoral de la Loire-Atlantique, du Pays de Retz à La Presqu'île Guérandaise et notamment de Saint-Nazaire. Montrer que la revendication de la réunification de la Bretagne est populaire. Rappeler aux élus bretons l'application de leurs promesses. Demander des éclaircissements sur l'origine des blocages institutionnels et en particulier du refus d'une consultation populaire pour la réunification de la Bretagne. Car depuis trop longtemps les responsables politiques se renvoient la balle : « c'est la faute à l'Etat, c'est la faute au département, c'est la faute à la région … » alors que tous les éléments juridiques existent dans la loi française pour modifier les limites des régions administratives.

Manifestation samedi 1er octobre 2005 à 15 heures face à la base sous-marine de Saint-Nazaire. La manifestation est organisée par Bretagne Réunie avec le soutien du Conseil Culturel de Bretagne et de l'Institut Culturel de Bretagne. Les citoyens doivent pouvoir vivre dans des Régions librement choisies qui présentent une cohérence culturelle, historique, et économique.

Emile Granville,
président de Bretagne Réunie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents