Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 18:40

Suite aux dernières actions anti THT/EPR dans le pays de Rennes et Fougères (occupation d'EDF) voici le compte rendu d'une action concrête des opposants pour maintenir la tension qui s'est déroulée aujourd'hui à Fougères. Des militants de la gauche indépendantiste étaient présents. Ce compte rendu est tiré du site :

http://www.stop-tht.org/

 

Réunion de concertation à Fougères : la tension monte !

Les opposants étaient nombreux, les portes claquent, les pylones brulent et les gendarmes sont de sortie


Ce mercredi 19 septembre a eu lieu à Fougères la deuxième réunion dite de "concertation" pour les arrondissements de Rennes et Fougères (la première eut lieu le 29 juin). Malgré les demandes pressantes des associations des collectifs Ille-et-Vilaine sous Tension, Mayenne Survoltée et Manche sous Tension, les média n’étaient pas invités à l’intérieur de la salle. La réunion a donc commencé par le verrouillage (physique et médiatique) du contenu de celle-ci. La coordination d’élus opposés au projet de ligne THT et les 3 représentants du collectif IVT sont intervenus pour protester contre cette parodie de concertation. La stratégie de RTE (et de l’Etat à travers les préfectures qui coordonnent le projet) est d’obliger les élus à participer à cette pseudo-concertation pour mieux légitimer le projet. RTE et l’Etat ne prend pas en compte la démocratie locale (délibérations de conseils municipaux contre le projet, plan Energie pour la Bretagne lancé par le conseil Régional...). Une course de vitesse semble entamée pour mettre la population devant le fait accompli. Devant ce constat, les associations et la coordination d’élus ont claqué la porte pour ne plus légitimer ce projet.

Notons que plusieurs cars de gardes-mobiles étaient présents sur place pour "protéger" le lieu de la concertation. Environ 80 opposants s’étaient rassembler avant, pendant et après la réunion. Ils ont symboliquement brulé un pylône en bois et occuper pacifiquement l’entrée du bâtiments. Les gardes-mobiles se sont intervenus, puis ont formé un cordon de protection pour protéger les membres de la réunion sous les sifflets et les chants des manifestants.

La suite du projet se poursuivra-t-elle sous protection policière ? Faudra-t-il un car de gendarmes mobiles devant chaque mairie pendant l’enquète publique et devant chaque pylône pendant les travaux ?

Rendez-vous le 20 octobre à Ernée pour manifester notre opposition au projet de ligne Très-Haute-Tension.

EPR - THT - Ni ici, ni ailleurs

Cela dépend toujours de nous

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents