Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 17:50

 

 

Le bilan de cette soirée reste positif. Plusieurs organisations politiques, syndicales ou culturelles ayant relayés notre appel.Plus de trois cent personnes ont pu manifester notre  rejet du gouvernement Sarkozy/Fillon , réagir à ses insultes et ce sur la base d'un appel qui assumait politiquement le fait national Breton.

 

Les mobilisations d'aujourd'hui devant le SPACE (Classes Bilingues, oppossants aux OGM, défenseurs des Sans papiers) ont malheureusement peu rassemblés.

 

De nombreux articles et interviews sont parus en amont et en aval de nos rassemblements dans la presse (Echo de l'Armor et de l'Argoat, Infhonet, France 3 Iroise, Ouest France , ABP...) et de nombreux Bretons ont pu ainsi voir qui réagissait lorsque l'on insultait notre peuple.

 

La volonté de certain de ne pas se joindre à notre appel tout en reconnaissant sa légitimité et de plutôt privilégier (uniquement) les rassemblements de ce matin est regrettable. Il faudra à l'avenir surmonter ce genre de difficultés pour ne pas organiser des évenements (quasiment) réservés aux seuls permanents  de partis politiques ou d'associations...

 

Voici ci après de large extraits de notre prise de parole à Rennes :

 

 

Emgann-MGI BP 70215 22202 Gwengamp cedex

 

emgann@no-log.org

 

 

 

Lors de son passage en Bretagne en mai dernier Nicolas Sarkozy, déclarait lors dune visite au cross-Corsen "Je me fous des Bretons".Cette affirmation révélée récemment est ressentie par beaucoup comme une insulte, elle s'inscrit dans la tradition de mépris du pouvoir parisien envers le peuple Breton.

 

Pour nous elle est révélatrice du caractère profondément centraliste, ultrajacobin du nouveau gouvernement français. A la veille de sa venue au SPACE prés de Rennes nous tenions à inviter à manifester  à   Rennes, mais aussi à Guingamp , Lorient et Nantes ce même soir., pour rappeler au président de la France qu'il doit connaître et respectez le peuple Breton, mais aussi pour rappeler que nos choix de société sont différents de ceux du pouvoir parisien.

 

Nous mesurons combien les sensibilités présentes ce soir sont diverses sur de nombreux plans. Si nous sommes ensemble malgré ces différences c'est pour réagir aux propos méprisants de Nicolas Sarkozy à notre endroit. Rappelons toutefois que :

 

 

-L'UMP n'a pas obtenue la majorité des voix en Bretagne lors des dernières élections.

 

 

-Sur le plan territoriale plusieurs milliers d' élus de Bretagne (de toutes tendances) et deux assemblées locales (le conseil régional et le conseil générale de Loire-Atlantique) ont exprimés leurs souhaits du retour du Pays nantais en Bretagne. Avec Fillon comme premier ministre nous savons que nous avons bien peu de chance de voir cette revendication démocratique aboutir, puisque ce dernier est un partisan acharné de la région "Pays de la Loire" auquel le Pays nantais est rattachée d'après un découpage imposé par le...Maréchal Pétain (et repris depuis par tout les gouvernements successifs).

 

 

-Sur le plan linguistique la langue Bretonne est privée d'existence légale, puisque la France n'a toujours pas ratifiée la charte européenne des langues minoritaires. Sarkozy a dèja déclaré qu'il s'y opposerait...En attendant ceux et celles qui souhaitent faire vivre cette langue se heurtent perpétuellement à l'opposition de l'administration française, notamment dans l'éducation et ce malgré le soutien d'un nombre important de Bretons. Le refus d'ouverture d'une classe bilingue publique Breton-Français à Guichen malgré l'inscription de 24 enfants, le soutien de la mairie et du conseiller général en est l'illustration récente, le recteur refuse de façon arbitraire le droit des parents à scolariser leurs enfants en langue Bretonne et plus largement à donner leur avis sur un service d'enseignement supposé public. Le refus de la Caisse d'Allocation Familiale d'Ile et Vilaine de financer le centre de loisirs de l'école Diwan de Rennes met certains emplois en danger, ce refus est motivé par le  fait que la langue utilisée dans ce centre est la langue bretonne.

 

 

-Le service public d'éducation dans son ensemble nous semble être prit lui aussi dans un logique de gestion ultra-centraliste et autoritaire en témoigne la volonté du rectorat de vouloir faire baisser le nombre d'enfants de deux ans scolarisés dans les écoles de Bretagne, ce qui peut par la magie des calculs administratifs amener à des nouveaux  refus d'ouverture ou des fermetures  de postes dans l'éducation et contribuer à mettre l'existence d'écoles en danger. De même la volonté du recteur de rattacher autoritairement l'IUFM de Saint Brieuc à l'Université de Brest nous parait aller à l'encontre de la volonté de la communauté universitaire locale.

 

 

 Sur tous ces sujets c'est à nous de décider ici.

 

 

-Sur le plan environnemental il existe une grande tradition de luttes écologistes en Bretagne,contre le nucléaire civil ou militaire. Visiblement le courant ne risque pas de passer entre le gouvernement de Paris et nous concernant le nouveau réacteur EPR et l'implantation de lignes Trés Haute Tension...Sur ce point là aussi et tout en restant évidemment solidaires de tout ceux qui refusent cette industrie ailleurs dans l'hexagone et en Europe, nous devons rappeler notre opposition à la politique de Sarkozy.C'est pourquoi nous vous invitons à vous rendre aux Fest-Noz Eolien a Bourgon  en Mayenne le 15 septembre afin de réaffirmer le refus de la THT et de l'EPR mais aussi pour soutenir ceux qui ont occupés un pylône THT prés de Fougères au printemps dernier.

 

 

-De nombreuses municipalités de Bretagne tout comme le Conseil Régional ont fait part de notre refus de voir s'implanter des cultures (notamment de mais) génétiquement modifiés, là encore la  volonté des Bretons est méprisée par le pouvoir français qui a choisit d'autoriser la culture de mais "OGM" dans le pays de Rennes et de Vannes sans même révéler aux élus concernés où se trouvaient ces cultures ! Non aux OGM en Bretagne ou ailleurs  et Soutenons les Faucheurs Volontaires !

 

 

-Sur le plan social, les premières attaques contre le droit de grève du gouvernement, sa politique économique tournée vers le soutien aux multinationales et au grand patronat tout comme la volonté affichée de trés nombreux élus UMP de s'attaquer aux acquis sociaux ne peut que susciter de notre part une opposition que l'on souhaite aussi combative et victorieuse que celle initiée par la jeunesse de Bretagne l'an dernier contre le Contrat Première Embauche. L'actualité récente, qui nous a apprit que la direction parisienne de la SNCF envisageait de fermer certaines gares de fret notamment en Bretagne nous montre que nous devrons être aux cotés de ceux qui lutterons contre les  suppressions d'emplois que cela sous entend et rappeler  que nous avons notre mot à dire sur la politique de transports que nous souhaitons, afin notamment de limiter le transports routier polluant.

 

 

-Alors que de nombreux travailleurs (notamment jeunes) peinent à se loger là où ils le souhaitent à cause de la spéculation immobilière galopante rappelons que l'INSEE admettait que le salaire les plus bas en Bretagne sont encore plus bas que les plus faibles de la moyenne hexagonale. Nous n'oublions pas  le refus de nombreux élus UMP en Bretagne de s'associer à la constitution d'un Etablissement Public Foncier pour pouvoir commencer à limiter la flambée des prix.

 

 

 

Pour pouvoir décider ici de ce qui nous semble bon et aller dans le sens de l’intérêt collectif il faut un pouvoir politique breton digne de ce nom et pas un conseil régional aux pouvoirs ultra-limités. Ceux qui refusent d’aborder cette question (celle du droit du peuple breton à l’autodétermination) alors que de nombreux travailleurs sont à la recherche d’une alternative politique et sociale creusent de fait le déficit démocratique qui s’accentue à chaque nouvelle attaque du gouvernement de sarkozy fillon contre nos droits démocratiques et sociaux.

 

 

Pour notre part nous sommes ouverts à la discussion avec toutes les forces politiques avec tous ceux qui prétendent combattre ce gouvernement.

 

 

Enfin si nous ne savons pas à quelle opération de communication va se livrer Sarkozy demain au  SPACE , nous n’oublierons pas ses insultes et son attitude indigne et récupératrice à l’occasion des obsèques d’un travailleur de la mer.

 

Ce président n’est pas le notre , il n’a aucune légitimité ici.

 

Continuons à construire la Breizhistance !

 

Résister c’est vaincre !!!

 

 

 

Emgann-MGI

 

 

Fanch Oger

 

                                     

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le lien en question 10/09/2013 16:55

les obsèques de la lionne reviennent souvent dans les chroniques anti sarko

Vanessa

Articles Récents