Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 18:12

 

 

UGB

20, straed ar Pont

 

 

29100 Douarnenez

 

 

gwenole.larvol@pennarbed.net

 

 

 

 

 

 

Douarnenez, le 26 juin 2007

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse

 

 

 

Xavier Darcos prépare l’enterrement de l’enseignement bilingue breton-français au collège

 

 

 

Le ministre de l’Education nationale s’apprête à prendre un arrêté fixant les objectifs en breton, catalan, basque,... de fin de primaire des filières bilingues. Ces objectifs sont situés au niveau A2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues qui sert de document de base pour l’enseignement des langues en France, ce niveau est qualifié dans ce cadre de niveau intermédiaire ou de survie. On demandera aux élèves de CM2 d’être capable d’avoir « des échanges très brefs même si, en règle générale, ils ne comprendront pas assez pour poursuivre une conversation».

 

 

 

 

On voit mal, dans ces conditions, quel pourrait être l’avenir de l’enseignement bilingue dans le secondaire où les élèves sont sensés suivre la moitié de leurs cours, notamment de mathématiques ou d’histoire géographie, dans cette langue.

 

 

 

 

Nous assistons donc à l’élimination pure et simple de l’enseignement bilingue par l’Education nationale et son ministre actuel, M. Xavier Darcos. L’UGB, l’union des enseignants en breton, s’insurge contre la sape d’un travail réalisé depuis trente ans en Bretagne et qui répond aux attentes des Bretons : plus de 11000 élèves sont inscrits dans les différentes filières de l’enseignement bilingue et leur nombre croît fortement chaque année. Nous demandons la révision de ce texte et l’adaptation des objectifs en langue bretonne en fin d’école primaire aux exigences de l’enseignement secondaire bilingue breton-français.

 

 

 

 

 

Gwenole Larvol,

 

 

président d’UGB,

 

 

l’union des enseignants en breton

Tirée de http://www.ugbrezhoneg.com/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents