Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 18:11
Soutien à Oussama et Jonathan !

Emgann Naoned/Pays Nantais apporte tout son soutien aux militants Oussama S’Bai (Sud étudiant) et Jonathan Guillaume (SLB Skol-Veur), qui passeront devant le Tribunal de Grandes Instances de Nantes mercredi 6 septembre à 14h. Ils sont accusés d’entrave au déroulement d’un chantier de travaux public, dans le cadre d’une action anti LEC-CNE dans la nuit du 3 au 4 avril 2006. Cette nuit là 18 étudiant-e-s et chomeurs se sont infiltr-ées dans le Château des Ducs de Bretagne en vue de l’occuper durant la grande manifestation du 4 avril. En occupant cet ancien lieu de pouvoir, ceux-ci et celles-ci marquaient l’insoumission de notre jeunesse vis-à-vis de l’Etat central et de leurs lois anti-travailleurs-ses. Ce procès en appellera un autre (les deux prévenus refuseront la reconnaissance préalable de culpabilité) soyons présents à tout moment…

Emgann Naoned/Pays Nantais tient aussi à dénoncer les méthodes de la Police et de la Justice française. Car sur 18 personnes ayant participé à l’action, seules deux passent en jugement. Il ne serait pas étonnant que l’engagement et l’activisme politique des deux prévenus est joué dans cette différence de traitement. Nous dénonçons aussi le processus de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, issus de la loi Perben II, qui institut une véritable justice à deux vitesses. Les prévenu-es étant très fortement incité-es per les policiers et les commis d’office à accepter la CRPC, cette procédure institue une justice à bas prix et sans défense pour les démunis.

Pour Emgann Naoned/Nantes: Thomas Baudoux

Partager cet article

Repost 0

commentaires

el diablo 07/09/2006 14:37

Je vous invite à visiter mon nouveau blog SALUT ET FRATERNITE http://eldiablo.over-blog.org

Articles Récents