Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 12:41

Jeudi 24 juillet, Nicolas Sarkozy se rendra dans la presqu'île guérandaise pour notamment acheter une nouvelle maison secondaire, avant de visiter un centre de vacances entre Batz et Le Croisic. À cette occasion Emgann-MGI rappelle au président français que les Bretons ne veulent pas de lui en Bretagne.

Plusieurs fois cet individu a insulté et témoigné du mépris qu'il avait à l'égard du peuple breton. Le premier mai 2007 au Cross Corsen de Plouarzel il traitait les guetteurs de « connards » et déclarait « je me fous des Bretons », ce qui ne l'empêchera pas, quelques mois plus tard, de se rendre à l'enterrement de notre compatriote Bernard Jobard disparu en mer. Au Guilvinec l'année dernière après s'être gaussé « d'amener le beau temps » (à défaut d'autre chose !), un pêcheur lui répondait qu'en « Bretagne il ne pleut que sur les cons » le président français déclarait alors « il doit pleuvoir souvent ». Vous qui nous méprisez tant, M. Sarkozy, pourquoi venez-vous acheter une énième maison secondaire sur nos côtes qui crèvent de la spéculation immobilière ?

Ceci n'est en fait que l'illustration de la situation politique dans laquelle l'État français maintient la Bretagne. En effet, nous rappelons que par l'absence de pouvoir démocratique en Bretagne, les Bretons et les Bretonnes sont aujourd'hui obligés de subir la politique de cet individu alors qu'ils l'avaient très majoritairement rejeté lors des dernières présidentielles.

Casse des services publics, politique autoritaire et liberticide, allongement du temps de travail, maintien de la situation coloniale et de la partition territoriale en Bretagne… Les Bretons et les Bretonnes ont des milliers de raisons de s'opposer à la venue du chef de l'État français dans leur pays et de réclamer démocratie pour la Bretagne.

Jonathan Guillaume

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents