Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 19:38

  











OGK ? N'em bo ket !


Hier plusieurs rassemblements anti OGM ont eu lieu en Bretagne notamment à Rennes et Nantes à l'appel des collectifs anti-OGM.Nos militants s'y sont rendus parmi d'autres. Pour mémoire nous republions ci aprés notre analyse diffusé à l'occasion de la manif du 29 mars à Rennes qui avait regroupée des dizaines de milliers de manifestants anti OGM.

"Breizhistance contre les OGM ! "

L’utilisation agricole des OGM met la diversité biologique en danger. Comme cela s’observe dans les pays qui ont autorisé les cultures commerciales d’OGM, les plants transgéniques contaminent les plants naturels et traditionnels, entraînant la dégénérescence et la disparition progressive de ces espèces. Autoriser la culture d’OGM en plein champ c’est donc prévoir pour le futur la présence des transgènes pesticides à toutes les espèces cultivées !

Autoriser les cultures OGM, c’est mettre les revenus des paysans d’ici et d’ailleurs aux mains d’une ou deux multinationales ! Et les agissements de ces grandes multinationales dans plusieurs pays en voie de développement montrent bien que les OGM ne seront en aucun cas une solution au « problème de la faim dans le monde ».

Aujourd’hui plusieurs départements, communes et régions administratives, comme la région Bretagne, ont décidé de prendre des arrêtés ou de voter des motions interdisant la culture d’OGM sur leur circonscription. Ces arrêtés sont pris généralement au nom du principe de précaution sanitaire et écologique, de l’inutilité sociale des OGM et du refus par les populations des cultures OGM. Plusieurs communes de tous les départements de Bretagne se sont fait déférer en justice par les préfets de leurs départements au nom de l’illégalité de ces arrêtés. Dans ce domaine comme dans d’autres, les représentants non-élus de l’État français dans les territoires restent donc les vrais maîtres de la politique territoriale. C’est aussi pour cela que le combat contre les OGM rejoint le nôtre dans son exigence d’un pouvoir décisionnel breton. Seul un parlement breton élu directement à la proportionelle intégrale pourra prendre et faire respecter les décisions concernant les OGM et, d’une façon plus large, d’autres thèmes touchant nos vies quotidiennes comme par exemple le logement (rappelons que c’est le Conseil d’Etat de Paris qui s’est opposé ces dernières semaines à la création d’un EPFR en Bretagne).

C’est bien au nom de la démocratie, du droit à la souveraineté alimentaire, d’un monde plus juste et solidaire et de l’équilibre écologique que nous appelons à participer à la manifestation de samedi. Pour, une fois de plus, faire reculer une décision qui se prendra à Paris lors du vote, à l’assemblée française du 1er avril, sur le projet de loi relatif aux OGM permettant la légalisation des cultures commerciales d’OGM.

Seul un véritable pouvoir politique en Bretagne nous permettra d’assurer une résistance face aux choix néo-libéraux, anti-écologiques et antidémocratiques du pouvoir central. Après les résultats encourageant des dernières élections municipales et cantonales, la Gauche Indépendantiste appelle à continuer la lutte en battant le pavé rennais ce samedi. La Breizhistance continue !

Emgann - Mouvement de la Gauche Indépendantiste"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents