Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 18:23

Retour sur la candidature de Jan Mai Salomon et Aurelie le Guillou

« J’ai 51 ans, je suis marié et père de trois enfants. J’enseigne en classe publique bilingue à Kawan. Militant politique, culturel et associatif de longue date, habitant Louergad depuis plus de 20 ans, ayant enseigné à Plougonver et Louergad, je connais bien ce canton. Je suis entouré d’une équipe motivée, et ai pour suppléante Aurélie Le Guillou, 29 ans de Lok Envel mère de deux enfants. Etudiante en économie sociale, Aurélie est très active dans la vie associative ( Skol Diwan Ar Chapel Nevez, Traou-Mat, produits bios, Koad liv, arts plastiques…).
 
Indépendants des états majors politiques parisiens ou briochins , cette candidature peut ,pour certains, sembler marginale : Elle ne l’est aucunement . Au contraire, cette indépendance vis à vis des partis traditionnels est garante de notre totale liberté d’expression et d’intervention.
Nous entendons élever une voix tout à fait libre,   face à la désertification, les difficultés d’une grande partie du monde agricole, l’exode des jeunes, les fermetures de classes, de services publics, de commerces, l’isolement des anciens. Face aux difficultés pour les jeunes de se loger à un coût accessible, Face aux graves menaces qui planent sur notre environnement. Face à la situation inquiétante de la langue Bretonne. Bref, face à la misère sociale et culturelle pour un nombre croissant d’entre nous, victimes du libéralisme et de l’absence de pouvoir politique en Bretagne.
Et c’est bien dans ce sens que nous voulons proposer une alternative réellement dynamique, solidaire , et attentive pour défendre notre canton. »
 
Jañ-Mai SALOMON

undefined

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents