Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petra eo ar blog-se ?

Pendant longtemps ce blog a été le blog du comité du Trégor-Goelo de la Gauche Indépendantiste Bretonne.La Gauche Indépendantiste Bretonne est en restructuration.Elle se dotera sans doute de nouveaux moyens de communication. Les anciens textes seront laissés comme archives. Ce blog devient celui de son seul animateur, par ailleurs militant de la gauche indépendantiste.Rennes le 20 octobre 2009.





E-pad pell eo bet ar blog-se hini komite Emgann bro dreger-goeloù.Emañ an tu-kleiz evit Breizh Dizalc'h oc'h en em adframmañ.Moarvat en do ar strollad nevez e doareoù kehentiñ.An testennoù kozh a chomo evel dielloù . Dont a ra ar blog mañ da vezañ adalek hiziv hini e vuhezour a chom feal da vreizh dieub ha sokialour.. Roazhon, d'an 20 a viz Here 2009.

Texte Libre

 

 

 

10 décembre 2005 6 10 /12 /décembre /2005 11:30

Les militants de la plate-forme Breizh Dazont présente grâce à la candidature de Dominig Jolivet à la cantonale partielle du canton de Guingamp le 04 décembre prennent bonne note des scores du premier tour de ce scrutin et saluent les électrices et les électeurs qui ont eu le courage de voter pour une ligne de rupture. Le taux de participation est globalement très faible avec près de 64 pour cent d'abstention. Dominig Jolivet a su mener une campagne dynamique qui lui a rapporté 2,08 % des suffrages exprimés (125 voix). Il faut noter qu'il n'y avait pas eu de candidature nationaliste bretonne de gauche depuis 1994 sur ce canton. L'abstention forte montre que nous n'avons pas atteint notre potentiel maximum. En moins de deux ans les Verts et l'UDB pourtant présents au conseil régional et à la mairie ont subit une chute de près de 7 points chacun en pourcentage ! Le score du FN reste trop haut alors que ce parti de haine ne s'est même pas donné la peine de faire campagne. Au cours de notre campagne nous avons socialisé des reven dications qui ont reçu un certain écho auprès de la population : absence de salle de concert, absence de signalétique bilingue sur les routes départementales, absence d'établissement public foncier au niveau départemental pour lutter contre la spéculation immobilière, contre le RMA, mais aussi des revendications plus clairement nationalistes que nous avons déclinées sans complexe: un parlement breton souverain, la représentation directe de la Bretagne à Bruxelles. Notre profession de foi était la seule à être entièrement bilingue et nous avons constaté avec plaisir que faire la campagne en breton aussi était possible. Loin d'être découragés par notre prestation, nous sommes en mesure d'annoncer que nous serons présents dans d'autres cantons du Trégor-Goelo (en plus de celui de Guingamp) lors des prochaines échéances. Des initiatives locales devraient avoir lieu dans ce sens dans les tous prochains mois. Nous ne donnons pas de consigne de vote pour le second tour devant l 'absence de projet ambitieux pour la Bretagne et le peuple breton de la part des deux candidats en présence.

Pour Breizh Dazont : Dominig Jolivet le 06/12/05.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents